Chronique Internet de la RSR le mardi 21.11.00

 Je ne sais pas si vous savez mais, depuis hier, toutes les écoles du pays sont branchées et le monde a fait son apparition dans l'univers pédagogique…
Les enfants découvrent les bases de données, correspondent avec des potes du villages d'à-côté pour monter un centre de documentation sur la forêt ou avec une classe d'Ushuaia pour comprendre les migrations des baleines… J'ai même vu des enseignants proposer leurs compétences à d'autres sur le Net.. Bon! On peut toujours rêver! Les Netdays 2000, ce n'est pas encore ça…C'est la 4ème manifestation de ce genre en Suisse et en Europe. Et ça a lieu du 20 au 27 novembre…

Le premier passage est presque obligé: le site européen des Netdays. Où l'on apprend qu'en 1999, 150'000 organisations avaient pris un ticket pour le surf éducatif. A voir sur le Net, la liste de tous les projets qui, de Lisbonne à Berlin, vont marquer cette nouvelle édition. Avec des ambitions multiples: proposer une nouvelle citoyenneté ou lutter contre l'analphabétisme numérique. Si vous voulez dialoguer, par exemple, avec des experts de l'Agence spatiale européenne, rendez-vous en ligne vendredi prochain.

L'espace de référence en Helvétie, c'est netdays.ch. En exergue, une invite à un "chat" d'enfer avec le conseiller fédéral Pascal Couchepin. Eh bien, non! trop tard, vous avez manqué le début de l'histoire… ça, c'était en mai, lors de l'annonce de l'événement. Pour vous consoler, vous avez l'arbre de Noël des sponsors en bas d'écran et l'agenda des manifs de ces prochains jours. En tout, 89 manifestations.

litsmile.gif (9103 octets)
Il y a de très bonnes choses. Branchez-vous par exemple, sur l'école primaire de Coffrane, dans le canton de Neuchâtel. Ils appellent ça l'Espace multimédia d'apprentissage interactif. C'est un lieu unique en Suisse, qui permet d'accueillir les gens presque tous les jours de la semaine, et les Neuchâtelois n'ont pas attendu les Days pour inventer, comme ils l'écrivent, une passerelle reliant trois mondes: l’école, la communauté villageoise et l’économie locale. Le projet vaut le détour et ils se lancent à eux-mêmes le "défi 80": accueillir 80 personnes de chaque classe d'âges pour démystifier le Net.

Il y a aussi la proposition des élèves du Gymnase du Bugnon, à Lausanne. Ils ont décidé de former leurs parents pour "éviter le fossé technologique des générations". Un parcours initiatique les "bleus" qui aura lieu le 22 novembre dans le style: "ma maman apprend à préparer ses vacances sur le web"… Il est conseillé de réserver.
Pour les manifestations du canton de Vaud – les plus nombreuses en Suisse Romande – et les écoles qui ouvrent leurs portes – un agenda est en ligne sur le site du Département de l'instruction publique.
A Genève, à signaler le Collège de la Florence qui s'apprête à lancer un site web interactif. Un décor de village, avec ses lieux, ses rues et ses places pour accueillir différentes activités scolaires. Pour l'instant, à part le décor, tout est encore très embryonnaire. Mais un Ministère de la Santé est prévu: et c'est l'infirmière du collège qui devra s'y coller.

Si vous êtes curieux de savoir qui est branché et qui ne l'est pas, allez voir sur le serveur suisse de l'éducation, educa.ch. Un moteur de recherche, est disponible: il vous dira que 384 écoles romandes ont une activité en ligne. Je relève la nuance proposée au sujet des Netdays: l'idée de la manifestation de ces jours, c'est "le monde entre en classe". Pour Educa, c'est "le monde, une grande salle de classe". Question de point de vue sans doute. J'aimerais signaler un site scolaire de qualité – normal, l'enseignant est sur le créneau depuis longtemps: c'est l'école d'Onex-Bosson. Et arrêtez-vous sur les textes et les expériences de Laurent Dubois. C'est sur Edunet.ch. Ou encore le web du Centre d'éducation aux médias et aux technologies. La présentation est encore un peu spartiate, mais il y a pas mal de ressources. Des pistes pour les Départements de l'instruction publique. Parce qu'avant les Netdays 2001, le canton de Vaud a prévu de supprimer ce centre… Je vous le disais: on peut toujours rêver…

L'Express et L'Impartial, le 26 octobre 2000

Article complet lisible ici

Webdo-mag, 2 décembre 1999 (article complet)

Netdays99. Tous à l'école. Une commune neuchâteloise se distingue dans sa manière d'introduire le multimédia à l'école en intégrant la population et l'économie.

        L'Express, 19 novembre 1999

Coffrane: surfer sur le web est ouvert à tous les âges. Depuis deux semaines, la population de Coffrane peut aller surfer gratuitement et sans restriction sur le web au collège primaire, grâce à la salle de l'Espace multimédia d'apprentissages interactifs ouverte il y a quelques mois. Une expérience suivie par tous les âges, pour exorciser les peurs de la machine et favoriser le dialogue entre les générations.

L'Express, 4 novembre 1999

Coffrane: une passerelle informatique entre public et privé au collège primaire.

Cybermômes, supplément de l'Hebdo, 9 septembre 1999

... " De 3 ans à 85 ans, j'aimerais que notre cybercollège puisse servir à reconnecter les générations..."

Interface, le magazine suisse pour l'utilisation de l'ordinateur dans l'enseignement, numéro 2/99

L'informatique à l'école primaire: exemple d'un partenariat "privé-public"

Courrier du Val-de-Ruz, 14 mai 1999

..." Mais les élèves de Coffrane se rendent-ils bien compte de la chance qu'ils ont de pouvoir être initiés à l'utilisation des nouveaux moyens d'apprentissages informatiques dès leur plus jeune âge ? ".

Courrier du Val-de-Ruz, 23 avril 1999

..." Cette expérience entend ainsi apporter un élément de réponse au problème délicat du coût de l'introduction de l'informatique à l'école primaire. L'Etat et la commune de Coffrane sont déchargés d'une partie de l'investissement initial et des frais d'exploitation."

L'Express, 22 avril 1999

..." Un projet qui tend à apporter des réponses au difficile problème de l'introduction de l'informatique à l'école primaire, tout en étant aussi parfaitement approprié à l'économie privée."

..." Ce partenariat, unique en Suisse, permet une utilisation de la salle par les élèves, la population locale et les entreprises."

L'Express, 5 mai 1998

..." Le verdict du concours Impulsion Jeunesse de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie est connu depuis hier. Primé à l'unanimité: un espace multimédi@ d'apprentissages interactifs à Coffrane."
..." Orienté jeunesse, destiné à promouvoir des projets novateurs, empreint d'esprit d'entreprise, le concours de la CNCI a su surfer sur la vague."


Retour EMAI-Concept