Résumé de notre travail sur le grand tétras
Classe de 4ème-5ème de Coffrane
Juillet 2004


 

 

    Tout a commencé par une lettre que la maîtresse nous a lue.

    Elle nous était envoyée par Ecoforum, société faîtière pour la protection du patrimoine naturel neuchâtelois.

    Cette société neuchâteloise proposait un concours pour les classes de 4ème et 5ème années primaires:

« UNE FORET POUR LE GRAND TETRAS »

    Tous les élèves de notre classe avaient très envie d’y participer.
    Nous devions choisir dans quelle catégorie nous voulions nous inscrire
    (réalisation d’un livre, d’un jeu ou d’un spectacle).
    Le vote que nous avons fait était très clair, on a presque tous choisi de réaliser un spectacle. Nous nous sommes donc décidés à concourir dans la catégorie spectacle.

    La maîtresse nous a présenté des documentaires sur le grand tétras, puis nous avons inventé la trame de notre histoire tous ensemble. Nous avons ensuite divisé notre histoire en 7 parties. Nous avons formé 7 groupes qui ont chacun développé une partie de l’histoire. Ce travail nous a pris beaucoup de temps et ça n’était pas facile; il fallait donner des détails, inventer des dialogues et penser à la mise en scène.

    Pour terminer, nous avons distribué un rôle pour chaque élève. Nous avons tous appris notre texte et notre rôle.

    Le compte à rebours était enclenché, il ne fallait pas perdre de temps si on voulait être prêts à temps !

    Après quelques répétitions, la maîtresse nous a filmés. Nous avons envoyé notre enregistrement et nous avons sagement attendu le verdict du jury !

    Quelle joie quand nous avons reçu la lettre qui nous annonçait que nous avions reçu le premier prix de la catégorie spectacle !

 

Quelques avis d’élèves:

J’ai bien aimé faire une pièce de théâtre. J’ai adoré quand Adrian jouait le rôle du maître, il parlait très bien. J’ai beaucoup aimé jouer notre spectacle aux autres classes du collège.
Lindita

 

     

J’ai beaucoup aimé réaliser ce spectacle car cela nous a permis
d’étudier le grand tétras dans les livres et de chercher des informations sur Internet.
Avant d’avoir fait ce travail,
je ne savais pas du tout à quoi ressemblait cet oiseau. J’ai aussi beaucoup aimé travailler en groupe. Ce qui m’a fait le plus rigoler, c’est que le maître et le garde-chasse étaient joués par
des copains de la classe.
Manon
 

    J’ai adoré faire la pièce sur le grand tétras et répéter avec les copines. Il fallait bien répéter sinon la maîtresse n’était pas contente, mais elle ne nous grondait pas trop. En fait, si on voulait gagner, il fallait bien savoir son texte. 
    Susie
     

    Je trouve que le spectacle du grand tétras était très réussi, intéressant et nous avons gagné !!!
    Jonathan

 

 


    Le prix que nous avons reçu pour couronner notre première place a été un après-midi au Muséum d’Histoire naturelle de Neuchâtel.

    Nous avons été reçu par M. Blaise Mulhauser. Voici le programme de l’après-midi:

    • Exposé de M. Mulhauser sur les cousines du grand tétras: la gélinotte et la bécasse.
    • Rencontre avec le taxidermiste.
    • Visite de la salle des oiseaux, dans les collections privées.

    Comme le témoignent les petits textes des élèves, cette visite au musée a été passionnante.

 


    J’ai bien aimé cette visite.
    J’ai eu de la chance de voir une laie et ses marcassins empaillés (animal choisi pour un exposé).
    On a aussi vu 2 oiseaux qui
    s’appellent la gélinotte et la bécasse. On est rentré dans une salle où il y avait plein d’oiseaux empaillés, ça sentait fort la naphtaline.
    Jasmin
     

    Ce que j’ai trouvé le plus intéressant, c’était le taxidermiste. Il nous a montré comment il s’y prenait pour empailler un animal. Ensuite, on est allé voir une collection d’oiseaux et ça sentait très mauvais.
    Léa

    J’ai trouvé super et j’ai réalisé que le travail du taxidermiste demandait beaucoup de patience.
    Marine 

    J’ai trouvé très intéressant de voir travailler un taxidermiste.
    On a eu de la chance d’avoir eu accès aux collections privées. Même si ça ne sentait pas bon du tout, les oiseaux étaient très jolis, les perroquets étaient les plus beaux.

    J’adore aller me promener avec
    l’école parce qu’on se retrouve entre copains et on s’amuse bien.
    Chloé

    Quand on a vu le taxidermiste travailler, il nous a raconté une drôle d’histoire:
    Un jour, le gérant d’un magasin lui a apporté une petite rainette qu’il avait trouvée dans une salade, dans le frigo de son magasin !
    Comme la rainette était morte parce qu’elle n’avait pas supporté la différence de température entre la frigo et l’extérieur, le taxidermiste l’a moulée. Il nous a expliqué comment il avait fait pour reproduire cette même rainette dans une matière plastifiée.
    Coralie
     

    C’était bien, on a pu voir beaucoup de choses. Dans la salle des collections privées, ça ne sentait pas bon, mais c’était bien parce
    qu’on pouvait voir plein d’oiseaux.
    Adrian

    Dans une salle, il y avait
    plus de 10 000 oiseaux !
    Dans des armoires rigolotes, il y avait la gélinotte (cousine du grand tétras) et la bécasse (avec son long bec très drôle).
    Adrien
     

    J’ai bien aimé les oiseaux
    empaillés et le taxidermiste.
    Je ne connaissais pas la gélinotte et la bécasse, l’exposé du monsieur m’a beaucoup intéressée.
    Caroline

    J’ai adoré la visite au musée. Le travail du taxidermiste était intéressant . C’était impressionnant de voir les aiguilles qu’il mettait dans les animaux empaillés. Dans la salle des oiseaux empaillés, il y avait une forte odeur de naphtaline pour éviter que des insectes puissent attaquer ces oiseaux empaillés.
    Laureline
     

    J’ai bien aimé tous les oiseaux et le taxidermiste. Ce que je n’ai pas aimé, c’est la salle où ça sentait mauvais. Je pense que le musée
    d’Histoire naturelle est le meilleur musée.
    Meldis

    J'ai bien aimé faire le spectacle parce que j'ai beaucoup appris sur le grand tétras.
    Michael

    C'était pas très facile de faire le film, surtout avec mon rôle du garde-chasse. J'avais plein de dialogues à apprendre et j'avais le trac quand la maîtresse nous filmait.
    Simon

tetras1.jpg

tetras2.jpg 

Cliquez sur le dessin pour agrandir l'image 

Ecole de Coffrane, septembre 04