"Historique de Paulière"



"Interview de M. Burgat"
 

Page1    Page2   Page3    Page4    Page5 

     

    La sangsue

    On a vu des petites bêtes qui ressemblaient à des limaces.
    C’étaient des sangsues.

    La  sangsue fait partie de la famille des invertébrés. Elle peut mesurer de 8 à 15 centimètres. Elle a une couleur brun noir et elle se déplace soit en ondulant comme des vagues soit en fixant tour à tour ses ventouses sur la végétation aquatique.

    La sangsue médicinale est équipée de 2 ventouses situées à chaque extrémités du corps. Elle se nourrit en suçant le sang des grenouilles, des poissons ou des tritons sur lesquels elle se fixe avec la ventouse avant qui entoure sa bouche.   

     

     

    Les ennemis de la grenouille

    Chez les oiseaux qui mangent des grenouilles, on trouve :
    le héron cendré, le corbeau, la pie, la chouette effraie…
    Suivez ce lien pour voir ces
    oiseaux.

    D’autres animaux comme le rat, le renard, le hérisson, la couleuvre à collier et le putois les apprécient aussi. Le chat est redoutable et il y en a de plus en plus qui rôdent autour des étangs.

    Les ennemis naturels des œufs de grenouilles et des têtards sont :
    - le
    triton alpestre
    - le
    dytique
    - les
    larves de libellules (métamorphose)
    - les punaises d’eau comme la
    nèpe, la ranatre et la corise.

     

Le refuge

    Dans ce refuge, on a vu bouger une grenouille.
    Cliquez sur l'image pour l'entendre chanter
    (grenouille verte, format WMA, codec Windows).

    Il était au bord de l’étang.

    Une fois que les grenouilles ont pondu, elles restent autour de
    l’étang et se réfugient dans des tas de roseaux. De temps en temps, on pense qu’elles vont jeter un petit coup d’œil
     à leurs œufs !

    La grenouille est un amphibien, elle peut vivre sur la terre et dans
    l’eau. Au début du printemps, elle se rend dans l’étang pour

    y pondre ses œufs puis, dès qu’il fait chaud, elle recherche l’ombre des buissons.

 

    L’arbuste

     

img1.jpg

     

     

    Aux alentours de l’étang, sur le sol, nous avons vu un petit arbre qui ressemble à un noisetier avec de belles feuilles vertes.

    D’après la forme des feuilles qui ressemblent à des cœurs, nous pensons que ça peut être un aulne glutineux.

    C’est un arbre sauvage, qui n’est pas cultivé et qui pousse tout seul au bord de l’eau. 

 Page 2 Page 4

Ecole de Coffrane, avril 03