Course d'école en Suisse allemande 1/6

 

Notre course d’école
en Suisse allemande

J’ai bien aimé le train. On a dû changer deux fois : à Neuchâtel et à Olten.
A Lucerne, nos correspondants sont venus nous accueillir sur le quai.
Après les salutations, nous sommes allés au musée des transports. Près des motos, il y avait un jeu d’arcade, c’était une moto. Après, je suis allé dans un chariot qui m’a amené dans un faux tunnel
du Saint -Gothard. A15h30, nous avons dû partir pour le port de Lucerne. A 16h00,
le bateau est arrivé. Il était assez grand. Nous sommes arrivés chez nos copains à 16h45.

stevan.jpg (66440 octets)

 

Nous sommes directement allés chez nos correspondants. Au souper, j’ai mangé des frites avec de la salade de maïs. C’était très bon.
A 20h00, tout le monde est allé à l’école. Nous avons joué au  "foot des femmes de ménage" : on met deux chaises comme buts, on prend deux balais et une serpillière, le premier qui marque gagne. C’était vraiment très rigolo !
Le lendemain, nous sommes allés sur le lac dans le bateau du papa de Selina. C’était génial! Ensuite, nous sommes allés manger des pâtes et de la viande. Après le dîner, nous avons reçu un dessert. A 13h00, nous avons malheureusement dû repartir, mais je n’oublierai jamais ces deux journées!

 

Nos correspondants sont venus nous chercher à notre arrivée à Lucerne.

Là, nous sommes en train de quitter la gare avec eux pour aller faire une promenade dans la ville.
Stevan

Ici on est dans la ville de Lucerne.
Nous pique- niquons tous ensemble au bord du lac des Quatre Cantons.

C’est super qu’on puisse se revoir.
Les canards viennent vers nous et on leur lance des chips alors que normalement on aurait dû leur lancer du pain sec! Pauvres cygnes
!
Valentin

 

Avant d’aller au musée des transports,
nous avons dîné devant le Kunstmuseum de Lucerne.
C’est un immense bâtiment d’architecture moderne.
L’architecte qui l’a imaginé,
c’est Jean Nouvel (celui qui a aussi conçu
le Monolithe de Morat).

Samantha

On est allé visiter le musée des transports.
Il y avait des téléphones et on pouvait s’appeler entre nous.
Sandra a appelé Jenny pour demander quelle heure il était et on s’est bien amusé.
Antigona et Sandra

1   Suite de la rencontre (2/6)  3   4  5  6